Calendrier

« Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

repetitrice

repetitriceRéflexions sur la pédagogie et le soutien scolaire. Pour une école citoyenne et solidaire.

Blog

Catégories

Fils RSS

Contact

Derniers billets

Compteurs

Actualités pédagogiques

Blogs pédagogiques

Ressources pour le soutien scolaire

Outils pour blog/informatique

Citoyenneté

All the world's a stage,
And all the men and women merely players,
They haver their exits and their entrances;
And one man in his time plays many parts.

W. Sh.

Copinage

sainte trinité (bis)

Par repetitrice :: dimanche 10 décembre 2006 à 17:19 :: Général

En juillet 2005, j'avais écrit un post (Sainte trinité) où je combattais l'idée que la sainte trinité MOTIVATION - EFFORT - PARTICIPATION soit LA condition de la réussite scolaire et son manque la raison ultime de l'échec. Je mettais en avant la fonction idéologique de ce discours et son inadéquation au réel. L'ouvrage de M. Millet et D. Thin (Ruptures scolaires, 2005) m'amène à revenir sur cette question avec un autre éclairage, complémentaire mais pas antinomique.

 

Dans cette étude sociologique sur les adolescents en voie de déscolarisation, Millet et Thin constatent que tous ces jeunes sont en grande difficulté d'apprentissage et ce dès le début du collège. Pourtant, si ces difficultés sont patentes chez certains, chez d'autres,  elles n'apparaissent qu'en contre-jour. A propos de ces derniers, les adultes qui les côtoient décelent un "haut potentiel", une "grande capacité intellectuelle" dont les effets concrets et scolaires restent malheureusement virtuels. C'est à leur propos que se tient surtout le discours de type "si seulement il/elle voulait, si seulement il/elle travaillait à la maison, si seulement il/elle avait plus d'organisation, plus de méthode et de rigueur" etc. etc.

 

Si les productions scolaires des uns et des autres sont aussi faibles, qu'est-ce qui différencie alors ces deux groupes ?

Essentiellement leur manière de jouer leur rôle d'élève. Si les premiers adoptent des postures ostensiblement hostiles à l'institution scolaire (rendre une page blanche, conflit systématique avec les enseignants, absentéisme), les seconds ont une attitude plus "conciliante" quoiqu'en rupture avec les exigences scolaires. Ils acceptent parfois de rendre des exercices et ceux-ci sont alors corrects, ils restent assez en retrait, ne monopolisent pas la parole, acceptent de rester tranquille et écouter, etc. Cependant, ces capacités "démontrées" à jouer le jeu des apprentissages scolaires sont le plus souvent SELECTIVES. Par exemple, répondre aux questions à l'oral mais refuser toute production écrite qui dévoilerait l'incapacité à rédiger convenablement, faire seulement les exercices qui permettent une application simple d'une règle et non les questions demandant une compréhension plus globale, etc. En somme, ces élèves en grande difficulté scolaire/à grand potentiel virtuel jouent le jeu scolaire DU MIEUX qu'ils peuvent : ils tentent de concilier respect des contraintes scolaires et évitement des situations blessantes pour leur estime de soi.

 

 

Dans le cadre du soutien scolaire, je n'ai pas d'élève en situation de déscolarisation. Cependant, il me paraît vraisemblable que certains utilisent ce même type de stratégie dans le contexte scolaire pour masquer leurs difficultés.

Une partie de l'enjeu du soutien scolaire consiste donc à dévoiler ces difficultés tout en les aidant à se construire une conscience de soi positive. Comme le discours "sainte trinité" est des plus courants, il est également important de ne pas se laisser leurrer et de ne pas avoir des attentes trop optimistes. Avec les parents aussi, l'enjeu est de dévoiler les difficultés sans donner une image négative de leur enfant.

 

Enfin et pour conclure, je persiste à penser que le discours "sainte trinité" a une dimension idéologique de justification du système scolaire actuel. Mais les gens qui le tiennent le font souvent de toute bonne foi.

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://soutienscolaire.zeblog.com/trackback.php?e_id=116510

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :