Calendrier

« Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

repetitrice

repetitriceRéflexions sur la pédagogie et le soutien scolaire. Pour une école citoyenne et solidaire.

Blog

Catégories

Fils RSS

Contact

Derniers billets

Compteurs

Actualités pédagogiques

Blogs pédagogiques

Ressources pour le soutien scolaire

Outils pour blog/informatique

Citoyenneté

All the world's a stage,
And all the men and women merely players,
They haver their exits and their entrances;
And one man in his time plays many parts.

W. Sh.

Copinage

quelques idées pour faire un bon exposé (2)

Par repetitrice :: mercredi 15 février 2006 à 16:13 :: ressources pédagogiques

un événement : plusieurs causes

Dans ce monde complexe qui est le nôtre, on a souvent intérêt à rechercher plusieurs causes à un même événement et à faire intervenir plusieurs types de causalité (par ex : économiques, politiques (rapports de force), idéologiques, représentations sociales, etc.).

Le schéma ci-dessous peut représenter ce type de démarche, quitte à entourer une cause ou deux qui nous semblent plus importantes que d'autres.





J'ai présenté deux schémas ici, ce n'est évidemment pas exhaustif. La méthode des schémas n'est intéressante que si chacun réfléchit à la manière de l'adapter pour son propre sujet.


(J'avais pensé à un 3ème type de schéma pour illustrer l'impact positif ou négatif d'un événement : présenter une balance en mettant d'un côté les aspects positifs, de l'autre les aspects négatifs et en la faisant pencher du côté le plus « lourd ». Mais bon, je suis pas arrivée à dessiner une balance qui ressemble au moins un peu à une balance . )

1/3 du temps pour la recherche documentaire, 2/3 pour l'écriture du texte


  • Ecrire, ça prend toujours beaucoup plus de temps que ce qu'on croit.
  • Avant de rédiger, se renseigner précisément sur le nombre de pages demandé ou la durée de l'exposé oral. Pour un exposé oral, il peut être utile de chronométrer le temps qu'on met à lire une page A4 qu'on a soit-même rédigée : ça donne une idée de l'ampleur du travail à effectuer.
  • Lire un texte qu'on a rédigé comme s'il s'agissait de rendre un travail écrit est le plus sûr moyen d'ennuyer à mourir son public. Si on fait un exposé oral, il faut ré-écrire le texte pour une présentation orale. Pourquoi ne pas ressortir vos schémas et les présenter au rétroprojecteur ou sur papier ?

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://soutienscolaire.zeblog.com/trackback.php?e_id=17373

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :