Calendrier

« Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

repetitrice

repetitriceRéflexions sur la pédagogie et le soutien scolaire. Pour une école citoyenne et solidaire.

Blog

Catégories

Fils RSS

Contact

Derniers billets

Compteurs

Actualités pédagogiques

Blogs pédagogiques

Ressources pour le soutien scolaire

Outils pour blog/informatique

Citoyenneté

All the world's a stage,
And all the men and women merely players,
They haver their exits and their entrances;
And one man in his time plays many parts.

W. Sh.

Copinage

action-schéma

Par repetitrice :: dimanche 25 juin 2006 à 0:21 :: ressources pédagogiques
J'ai une élève qui a énormément de mal à comprendre que les propriétés des nombres sont stables et donc qu'il n'est pas nécessaire de tout "recalculer" à chaque fois.

Ex : 0 + 14 = 14, 100 + 14 = 114, 200 + 14 = 214 et pas besoin de faire un calcul en colonne à chaque fois !
idem pour des raisonnements du genre 12 + 7 = 19, combien fait 112 + 7 ?

Alors j'ai eu l'idée d'une action-schéma sur une recette de pain. Voilà son application :
On a délayé 1/2 cube de levure fraîche dans un mini peu de bière (env.50ml). Je lui ai expliqué quelle quantité d'eau ajouter (250ml) et quelle quantité de farine (500 g) et les différentes étapes. Je lui ai demandé de faire cette recette à la maison (je lui donnais les ingrédients) et je lui ai posé toute une série de questions du style : il faut pétrir la pâte 20 minutes, si tu commences à 6h00, à quelle heure tu auras fini de pétrir ? Et si tu commences à 7h00, et à 8h00 ? Et si tu te lèves au milieu de la nuit, disons à 2h00, à quelle heure tu auras fini de pétrir ? Puis mêmes genre de question avec le temps de levée (2 fois une heure). Directement après, retour dans mon bureau et série de calculs du type mentionné ci-dessus. Elle a alors compris. Je sais pas si ça va suffire pour résister à l'été, mais là, elle avait compris.

Vous connaissez la formule : "un bon schéma vaut mieux qu'une longue explication". Et aussi comme quoi on mémorise beaucoup plus facilement un schéma. Je me suis dit : en math, pourquoi ne pas avoir recours à une "action-schéma" ? J'espère que ça l'aidera à "ancrer" dans sa mémoire, cette idée comme quoi les "calculs" se répètent, comme se répète le nombre de minute à laquelle on finit un pain si on commence à pétrir avec une heure de décalage. Je sais pas si ça marchera. En principe, je la revois l'année prochaine. Je vous tiendrai au courant, si ça a marché ou pas.

NB : il vaut peut-être mieux prévenir au préalable les parents du but de la démarche. Je l'ai pas fait et le père a dit qu'il n'était "pas d'accord pour le pain", ce qui se comprend (on paie pas une heure de math pour constater que la répétitrice transforme ce cours en heure de récréation boulangère...).

NB : Perso, j'utilise un quart de farine plus ou moins complète. Entre les deux levées, il ne faut plus pétrir la pâte, seulement la malaxer brièvement et la former selon la forme de pain voulue. On fait lever le pain à l'air libre mais sous un linge propre qu'on humidifie.

Sur cette même ligne de pensée :
histoire/géo : hypothèse de travail (1) (cf. notion de schème et de traitement de l'information)

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://soutienscolaire.zeblog.com/trackback.php?e_id=52668

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :